Logo I.K.S.
Accueil
International Karaté-Do Shotokan-Ryu Kase Ha
World Federation (I.K.S.K.H.)
Mise à jour : 21/06/2017


Vente des DVD Kase Ha Vol. 1 et 2

Résultats de la Coupe du Monde 2016, cliquez-moi
World Cup 2016 results, click me

Histoire du Karaté Shotokan

Yoshitaka FUNAKOSHI (Gigo), son influence sur le Shotokan

Yoshitaka FUNAKOSHI en Kakiwake uke

Yoshitaka meurt en 1945. Les étudiants reprennent en main le Shotokan. À 80 ans, Gichin retourne à Tokyo.

En 1949, la Japan Karaté Associaion est crée. Gichin pense que l'unité du Shotokan est en train de resurgir, mais en 1950 des dissensions entre élèves éclatent par rapport aux méthodes d'entraînement et à l'approche générale du Shotokan. Les contradictions et frictions éclateront de plus belle à la mort de Gichin FUNAKOSHI en 1957.

Outre, les kata, les techniques ont également évolué. À l'époque de Gichin FUNAKOSHI, les positions étaient hautes. Yoshitaka les a considérablement descendues et accentuées afin de renforcer la musculature des pratiquants et de descendre le centre de gravité. Les coups de pieds sont également portés au niveau le plus haut et beaucoup de nouveaux sont venus se greffer.

À l'origine, seuls "Mae geri", "Kin geri" et "Fumi komi" étaient pratiqués. Tous les coups circulaires, arrières, sautés, et autres ont été rajoutés après 1945. Le travail accompli et la richesse du capital technique du Shotokan, le place certainement à la première place des écoles dans le monde.

En effet, il pourrait apparaître que, le Shotokan est surtout un style dédié à des pratiquants jeunes car, avec l'âge, les coups de pied hauts sont beaucoup plus difficiles à exécuter et les positions basses plus dures à tenir, mais l'efficacité du Shotokan réside dans l'anticipation des attaques et la puissances et la vitesse des blocages et des attaques.

Yoshitaka FUNAKOSHI en Gyaku zuki

Ce Karaté extrêmement dynamique et puissant semble mieux s'adapter à la demande actuelle.

Cependant, une pratique régulière et anatomiquement logique peut palier ses désagréments en accordant le bénéfice d'une musculature particulièrement bien développée et spécifique. Preuve en est l'incroyable efficacité de certains experts Shotokan qui pratiquent, à plus de soixante-dix ans, un Karaté dynamique et un enracinement au sol incroyable.

L'évolution du Shotokan s'est aussi faite sentir dans le monde occidental. En effet, les élèves de Gichin FUNAKOSHI et de Yoshitaka pratiquaient des exercices d'endurcissement (makiwara, poids excessifs sur les épaules).

Avec l'avènement du Karaté sportifs, cet enseignement est aujourd'hui en majeur partie inexistant sauf pour ceux qui se revendiquent de l'enseignement de Yoshitaka FUNAKOSHI.

Les courants du Shotokan

Depuis 1945, plusieurs tendances ont vu le jour. Certaines ont voulu garder l'esprit de Gichin FUNAKOSHI mais la plupart ont suivi les évolutions voulues par Yoshitaka FUNAKOSHI.



Retour haut de page